Category Archives: Gadgets

Bluetooth headset i3block

Recently I purchased a bluetooth headset as I really missed the ability to listen to my music in good conditions. They work quite well and I pretty happy with this wire-free system.

As an i3 window manager user I wanted an easy way to get it connected or disconnected, as I’m also pairing it with my phone. You might already know i3blocks and it’s ability to extend with custom blocks. These days I put together a bluetooth-headset i3block and I already submitted it to the main repository. Meanwhile, you can still get it from my personal clone. And BTW, if you happen to know a means of connecting/disconnecting bluetooth devices on ArchLinux without root access, please share!

Enjoy!

Quel format pour nos souvenirs ?

Le temps passe vite. Mais nous commençons à avoir des parades de plus en plus efficaces. Nous pouvons maintenant montrer à nos enfants comment nous étions plus jeunes. Aussi, nous avons pris soin de bien les filmer et ils auront la chance de pouvoir se voir touts petits, à la mer ou chez mamie.

Nous utilisons des technologies numériques pour cela. Des technologies élaborées par des entreprises qui ont l’impératif de la progression des revenus. Rares sont les technologies qui sont compatibles avec cette logique. Une telle technologie serait l’encre, utilisée par HP pour générer la plupart de ses revenus (en dépit de leur logo “invent”), mais leur ancienne PDG s’est fait renvoyer quand elle a évoqué cela.

Mes cassettes vidéo sont toutes au format Digital 8 de Sony. Voici ce que je trouve à ce sujet sur le site de Sony : il n’y a carrément plus de caméscopes qui utilisent ce format. Les cassette se feront de plus en plus rares. Et mon caméscope actuel commence à donner des signes de faiblesse. Que faire pour constituer une vraie archive vidéo ?

Les technologies libres n’ont pas l’impératif du “toujours plus de revenus”. Je suis intimement convaincu que Linux sera toujours là, avec ses codecs vidéo, quand nous serons vieux. Si bien, que je vais commencer à enregistrer toutes mes cassettes sur un bon disque dur. Heureusement qu’à l’époque j’avais choisi un caméscope pourvu d’interface FireWire. Et même avec ça, je crois que j’aurais pour plusieurs semaines. Puis, le choix de mon futur caméscope, si celui-ci rend l’âme, sera basé sur une unique contrainte : interfaçable avec Linux.

Il ne reste qu’à suivre les spécifications des intefaces de disque dur, histoire de ne pas se retrouver avec des cartes mères incompatibles, car là aussi ça bouge, quoique moins souvent.

Nokia 5610 et Linux ? No souci !

Donc, je reviens au sujet de mon nouveau Nokia (voir le billet d’il y a trois jours). Il marche avec Linux sans problèmes. Il y a d’abord l’utilitaire kmobiletools qui est fourni en standard avec kubuntu. Mais les plus intéressant (pour moi) c’est le mode de stockage de données, que l’on peut activer sur le mobile lorsque l’on branche le câble USB. Dans ce mode, le téléphone se comporte comme une clé USB, et en ce moment je suis en train de rajouter de la musique, puisque je vais sortir. J’ai maintenant la matière pour faire une page avec toutes ces astuces.

Mon nouveau Nokia 5610

Il y a quelques jours, en faisant un tour dans un magasin de mobiles, j’ai repéré le Nokia 5610. Je cherchais à me défaire de mon Orange SPV C600 qui avait la facheuse tendance à raccrocher ou décrocher tout seul, lorsqu’il était dans ma poche. Aussi, son petit “joystick” donnait des vrais signes de vieillesse. Puis, impossible de le synchroniser avec les logiciels sous Linux. Aussi, il se plantait à peu près toutes les deux semaines. Bref, j’avais envie de trouver un téléphone qui n’aie pas les touches exposées et qui puisse causer avec Linux, sans être une usine à gaz (j’ai mon PC portable pour ça).

J’ai pu commander le Nokia sur mon portail Orange, avec mes points fidélité. Au moment de sauvegarder les contacts du SPV, j’ai découvert encore un défaut : son interface USB ne marche plus ! Après quelques soirées d’incertitudes, j’ai eu l’idée d’acheter un adaptateur BlueTooth pour mon PC, pour utiliser la synchro sans fil. Pour une raison inconnue, la connexion BlueTooth ne marche pas dans une machine virtuelle, si bien que j’ai du booter mon PC sous Windows ! Heureusement que le CD d’Orange avait un Outlook pour recevoir mes contacts ! Vous l’aurez donc compris, mon SPV ne s’est pas laissé faire :)

De retour à mon Nokia, maintenant que j’avais les contacts sous Windows, j’ai installé sa suite logicielle qui est plutôt bien faite. Tout fonctionne très bien, dans les deux modes, physique et virtuel (j’utilise VMWare sous Linux). La fonction radio et baladeur est très appréciable pour moi. La qualité d’écoute est bonne – je l’ai branché dans mon ampli HiFi poru voir.

Par contre, je suis en train d’essayer une carte Micro SD de 4 Go – le maximum qu’il supporte – et j’ai quelques soucis. Par exemple, l’on peut changer la carte mémoire lorsqu’il il est allumé, mais il ne la lit qu’une fois le capot refermé. Ca ma bien fait perdre une heure cette “feature” non documentée.

Je reviendrais pour vous dire s’il se synchronise bien sous Linux !